26 logements collectifs

Marcq-en-Baroeul

2020

Description du projet :

le projet concerne la réalisation de deux immeubles collectifs A et Bcomportant 26 logements + 1 espace bureau livré brut au RDC du bâtiment A sur l’Avenue de Falndre à Marcq-en-Baroeul. Construire sur le Grand boulevard nécessite un remplissage en harmonie avec le tissu urbain existant. L’avenue de Flandre fait partie des grands axes historiques permettant de relier LILLE ROUBAIX TOURCOING en rayonnant autour du carrefour du croisé Laroche à Marcq-en-Baroeul.L’ensemble de notre projet est un épisode d’une série qui, à la fois, renvoie au volume bâti existant, aux usages et aux matériaux de son contexte historique. Le projet ainsi composé respecte au mieux l’harmonie du site existant d’un point de vue volumétrique mais aussi architectural. Sa forme simple et compacte lui confère un caractère monolithique et contemporain. Résolument terrien, lié au sol, confondu à l’histoire de la région, il est le lien entre les logements, la ville et leurs usagers, le bâtiment de logements collectifs se revendique simple et fort. Reprenant la trame urbaine, la façade reçoit un système de double peau, sorte de moucharabieh en brique en avant plan en alternance avec le bardage en arrière-plan, offrant un jeu de pleins, de vides et de mouvements. Les parties en retrait, traitées dans une autre matière, participent à l’esthétique de la façade principale. Le traitement général du projet est simple et épuré, l’esthétique minimaliste vise à mettre en avant l’écriture architecturale.

Infos du projet :

Programme : 26 logements collectifs

Maître d'ouvrage : Oria Promotion

Budget : 2.20 M€ HT

Certification environnementale : RT 2012

Équipe projet : JLL - Profil

Description du projet :

le projet concerne la réalisation de deux immeubles collectifs A et Bcomportant 26 logements + 1 espace bureau livré brut au RDC du bâtiment A sur l’Avenue de Falndre à Marcq-en-Baroeul. Construire sur le Grand boulevard nécessite un remplissage en harmonie avec le tissu urbain existant. L’avenue de Flandre fait partie des grands axes historiques permettant de relier LILLE ROUBAIX TOURCOING en rayonnant autour du carrefour du croisé Laroche à Marcq-en-Baroeul.L’ensemble de notre projet est un épisode d’une série qui, à la fois, renvoie au volume bâti existant, aux usages et aux matériaux de son contexte historique. Le projet ainsi composé respecte au mieux l’harmonie du site existant d’un point de vue volumétrique mais aussi architectural. Sa forme simple et compacte lui confère un caractère monolithique et contemporain. Résolument terrien, lié au sol, confondu à l’histoire de la région, il est le lien entre les logements, la ville et leurs usagers, le bâtiment de logements collectifs se revendique simple et fort. Reprenant la trame urbaine, la façade reçoit un système de double peau, sorte de moucharabieh en brique en avant plan en alternance avec le bardage en arrière-plan, offrant un jeu de pleins, de vides et de mouvements. Les parties en retrait, traitées dans une autre matière, participent à l’esthétique de la façade principale. Le traitement général du projet est simple et épuré, l’esthétique minimaliste vise à mettre en avant l’écriture architecturale.